Main menu
Un poisson dans le netRéflexionAvons-nous inventé Dieu ?

Avons-nous inventé Dieu ?


ET SI LES HOMMES AVAIENT INVENTÉ DIEU DE TOUTES PIÈCES PARCE QU’ILS AVAIENT BESOIN DE QUELQU’UN POUR S’OCCUPER D’EUX ?

Parfois nos enfants nous lancent : « Ne me parle pas de la Bible. Évidemment que la Bible dit que Dieu existe. Et si c’était une invention pour répondre à nos besoins ? » Si vos adolescents ont relevé cette objection à l’existence de Dieu, c’est qu’ils ont été influencés par un courant intellectuel qui nous balaye depuis environ deux cents ans.

L’influent philosophe allemand Ludwig Feuerbach croyait que Dieu était fait à l’image de l’homme, qu’Il n’était qu’une création de l’esprit humain. C’était aussi le cas de Sigmund Freud, qui a écrit : « Un dogme théologique peut être réfuté un millier de fois, mais s’il en a besoin, l’homme l’acceptera toujours comme étant la vérité. »

La religion ne serait-elle qu’une béquille psychologique pour les faibles ?

Réfléchissez à la nature du Dieu de la Bible. Si nous nous inventions notre propre dieu, lui attribuerions-nous des exigences aussi difficiles à satisfaire en matière de justice, de vertu, de service et de sacrifice personnel que celles que nous découvrons dans la Bible ? Les membres du très pieux système religieux du Nouveau Testament auraient-ils inventé un Dieu qui condamne leur propre hypocrisie ? Même s’il était zélé, un disciple aurait-il inventé un Messie qui l’appelle à vendre tout ce qu’il possède et à le donner aux pauvres, puis de le suivre vers une mort certaine ? Le sceptique qui croit que les auteurs humains de la Bible ont produit leur Dieu pour répondre à leurs besoins psychologiques n’a pas lu la Bible attentivement. Il se peut qu’il ait pénétré au coeur de la religion New Age, mais il n’a pas compris l’enseignement de la Bible.

Si nous devions inventer un dieu qui nous serve de béquille, nous ne ferions pas un dieu qui demande à Mère Térésa de passer sa vie à ramasser des mourants dans les égouts de Calcutta pour qu’ils puissent mourir dignement, en sachant qu’ils sont aimés. Nous produirions le dieu de la superstition, celui qui prédit notre avenir et peut être persuadé (ou acheté) par quelques prières, chants ou séances, un dieu qui ne condamne jamais, mais qui admet nos penchants égoïstes. Nous inventerions le dieu du New Age.

Mais le Dieu de la tradition judée-chr étienne exige tout de nous, surtout de regarder la réalité en face et non de la fuir.

 Le texte que vous venez de lire est extrait (avec permission) de l’ouvrage « 100 questions d’ados sans réponses » de Chuck Colson. Nous en avons fait une présentation récemment, avec toutes les informations pour vous le procurer.

© Colson. Reproduction interdite. Traduction française Editions CLE.

10 thoughts on “Avons-nous inventé Dieu ?

  1. écouter je suis musulman la bible a été truquer alor que le coran et intouchable liser le coran c’est dieu qui a tout inventé et quand on sera mor on aura notre compte si on va au paradis ou en enfere

  2. Cher ami Zidouh,
    merci de votre commentaire. L’affirmation selon laquelle la Bible aurait été truquée est effectivement enseignée parmi les musulmans… Mais correspond-elle à la réalité ? Je vous invite à vous pencher par vous-même sur cette question. Je pense que vous pourriez découvrir une toute autre version des choses…
    Bien amicalement

  3. …Surtout que la Bible a été rédigée bien avant le Coran. Le Coran a repris des textes originaux il est vrai, mais des idées fausses y sont véhiculées . Par exemple que les chrétiens ont 3 dieux : Dieu, Jésus et la Vierge Marie. Les exemples ne manquent pas…

  4. On confonds trinité et polytheisme ! non pas trois dieu ni quatre ni plusieurs mais un seul Comme les deux faces d’une seule piece de monaie et son fil cannelé.
    Une seule piece: trois formes, comme la glace qui est: un solide, qui devient liquide ou et ensuite gaz ,une seule molécule trois aspect differents.
    Le Coran regrouperait d’apres les musulmans des paroles « divines » qui auraient été transmises à un chamelier inculte et analphabete du nom de Mahomet (محمد, Muhammad) par l’archange Gabriel durant une période de vingt-trois ans. Mahomet n’a jamais rien ecris ni redigé de lui meme lorsqu’il a pretendu avoir recu ces revélations, oubliant de preciser qu’il a neanmoins ete durant de nombreuses années , instruit selon la tradition oral de cet époque par des juifs yemenites et des chrétiens arabes d’obediance arienne et unitarienne.la révélation aurait commencé suivant la tradition dans la grotte de Hira .L’ange Jibrïl ( gabriel) lui serait apparu, et lui aurait communiqué les premiers versets du Coran : « Lis ! (ou proclame !) Au nom de ton Seigneur » (sourate 96, verset 1). Sa réponse aurait été par trois fois « Je ne sais pas lire », car Mahomet était illettré.Mahomet aurait dicté les sourates, après chaque révélation, à plusieurs scribes qui les auraient transcrits sur des supports divers (morceaux de cuirs, tessons de poterie, nervures de palmes, omoplates..), fragments qui se seraient alors dispersés auprès de différents compagnons (rapporté par Al-Bukhari).

    Al coran est parfois également appelé kitâb (livre) ou dhikr (rappel).
    Les musulmans le considèrent comme la parole « incréée de Dieu » (Allah) adressée à l’intention de toute l’Humanité : l’islam se pretend avoir recu une vocation universelle. « Le Coran est la parole de Dieu révélée à son prophète et transcrite sur les pages du Livre » écrit ainsi Ibn Khaldoun . Ce qui est paradoxale c’est qu’ils doutent de la veracité et de la provenances divine de la bible mais sont sur de l’origine du coran, qui est rappelons le qu’un plagia de la tora et du nouveau testament.
    Ainsi, selon cette « tradition », le Coran « serait » extrait d’un livre divin, incréé, appelé « mère du livre » (أَمّ الكِتَاب‏ [umm al-kitāb]).
    Al Coran est divisé en cent quatorze chapitres appelés sourates, classées plus ou moins par ordre décroissant en fonction de leur longueur à l’exception de la première sourate appelée Al Fatiha (parfois traduite par « la liminaire » ou « le prologue » ou encore « l’ouverture »). Ces sourates sont elles-mêmes composées de versets nommés âyât (pluriel de l’arabe âyah, « preuve », « signe », et que l’on retrouve dans le mot Ayatollah).
    Les versets sont au nombre canonique de 6 219[2]. Il existe des variantes (6 211 ou 6 218) dans les éditions européennes, consécutives à l’édition numérotée du Coran par Gustave Flügel de 1834.On sépare traditionnellement le Coran en deux parties qui se démarquent par des différences de style et de thèmes abordés:

    Les sourates de La Mecque, antérieures à l’Hégire, généralement ce sont des sourates plus courtes, d’orientation liturgique;
    et les sourates de Médine, postérieures à l’Hégire, plus longues et d’orientation plus politiques et juridictionnelles. Les sourates de la première période, Mecquoises, affirment principalement l’idée de monothéisme et définissent ce qu’est Dieu pour le musulman. On y trouve entre autres, l’idée de la résurrection des morts au jour du jugement dernier, l’unité de Dieu, etc.dans le premier des groupes, Dieu invite les hommes à ne pas douter et à suivre ses prescriptions afin de ne pas attirer sa colère. Le Créateur parle de la création;
    les sourates du deuxième groupe décrivent les devoirs de tout croyant : la profession de foi (Shahada), les prières (salat), le jeûne (ramadan), le pèlerinage (Hajj), l’aumône (Zakat) qui sont les cinq piliers de l’islam. Ces sourates invitent l’homme à se perfectionner à travers le dévouement au Créateur;
    dans la troisième partie, se trouvent les récits des Prophètes de l’islam, une description du châtiment qu’ont subi les peuples qui ont refusé de croire aux messages des prophètes.Les sourates médinoises sont plus « prescriptives ». Elles posent les bases fondamentales d’une société nouvelle, dans laquelle le respect est dû au prophète et à sa famille, où les louanges vont à ceux qui meurent dans la voie de Dieu, et où l’on fustige les hypocrites. Près de 500 versets regroupent les réglementations religieuses, civiles et pénales et serviront de base au droit musulman. D’autres sourates médinoises définissent également les devoirs et les croyances du musulman.
    Une première compilation du texte coranique se fait dans les deux ans qui suivent la mort de Mahomet, sous le premier calife Abû Bakr (632 – 634). Celui-ci, conseillé par `Umar qu’effraie la mort (à cause de batailles) de nombreux compagnons connaissant par cœur l’intégralité du texte, charge Zayd ibn Thâbit (qui avait été scribe du Prophète) de rassembler les divers supports écrits et de préparer une copie du texte coranique intégral.
    Le coran a été redigé dans sa totalité vers l’an de notre ère par le calif Uthmân, sois pres de vingt ans apres la mort du prophete, alors que les evangiles sont anterieur de plus de six cent ans et l’ancien testament sur lequel se refere le coran a plus de trois mil ans. Jésus est rescusité des morts voilà deux mil ans puisqu’il a vaincu la mort et le peché alors que mahomet , lui est toujours dans la tombe,attends la resurection et le jugement dernier. et Pourquoi le coran ne comporte t-il plu les cent cinqiuante trois sourates de l’origine ècris et redigé en langue mekoise par le troisieme calif?? alors qu’il n’y en a que cent quatorze de retenu,« Ha, Mim.
    « Par le Livre clair !
    « Oui, nous en avons fait un Coran arabe !
    « – Peut-être comprendrez-vous –
    « Il existe auprès de nous, sublime et sage, dans la Mère du Livre. »
    Le Coran (XLIII ; 1-4)
    on peut tout aussi bien que vous autres tergiverser sur les fondements de l’islam, disputer sur les corrections apportée au cours des ages au coran , discuter sur l’origine et la veracité des hadiths, sur vos querelles theologiques etc… discuter sur les fondements de la sunna . Vous faire le reproche sur vos divisions internes entre sunites et shiites, walabites,et ismaelites etc.. qui se basent sur l’inimmitabilité du coran..;Une querelle théologique a éclaté au IXe siècle entre le mouvement motazilite qui était un ardent défenseur de l’unicité divine et qui donc prêchait le dogme de la création du Coran (Coran créé) pour éviter que ne soit associé quoi que ce soit à Allah aussi connu sous le nom de Ahl al ‘aql (les gens de la raison) et le mouvement des ahl al naql (les gens de la transmission), qui prêchaient que le Coran est la parole de Dieu (Coran incréé). Le premier courant fut instrumentalisé sous le califat de al Ma’mun contre le second ce qui conduisit notamment à l’emprisonnement de Ahmed ben Hanbal et le second mouvement prit sa revanche sous le califat de son successeur Jafar al-Mutawakkil qui persécuta les partisans du premier mouvement. Ils disparurent peu de temps après. Voilà je m’arrete là si non l’administrateur va encore m’emputer ou me censurer!

  5. Bonjour Magalousteph !
    et non, je ne vous ai pas censuré, je ne suis pas toujours le méchant !!!!

    Ne préféreriez-vous pas citer la source et renvoyer les lecteurs vers le texte original ? Publié tel quel comme un commentaire, on ne peut guère exploiter ce document, ni aller plus loi.
    Amicalement

  6. Mes sources sont nombreuses et multiples, les citer à chaque fois serait fastidieuses ,il me faudrait ainsi redécomposer tous les documents que je possede ,revoir toutes mes notes, tout les auteurs, car j’ai fait un travail personnel rédactionel et de synthese ainsi que de compilation que j’ai mémorisé sur disque dur. je travail neuf par jour à decortiquer, lire , verifier voir sur internetr etc.. afin justement de ne pas raconter d’ineptie.
    Je clique sur un sujet et je retrouve le travail de plusieurs années de recherches et d’etudes.
    A quoi me servirait de citer pierre ou paul, sur le blog , car nos interlocuteurs , souvent, n’ont aucune formation ni culture théologique, philogogique, etc… Sauf Certain qui debattent comme s’ils avaient fait  » cagne ou hypocagne, science Po, ou fac de droit voir math spe, mais le nombre est très restreint. C’est pourquoi , je ne ne risque pas de citer qui que ce soit et tente modestement d’expliquer ce qui peut l’être.
    Plus de Quarante cinq ans de recherches dans divers secteurs m’ont permis d’accumuler une énorme source de connaissances que j’essai de mettre très modestement et en toute humilité à la disposition du plus grand nombre. Voilà tout. cordialement en christ. louis

  7. Merci de votre réponse. Je pense aussi très modestement, sans avoir ni votre intelligence ni votre érudition ni votre capacité de travail ni votre formation ni votre culture … je pense, disais-je que les commentaires d’un site, fut-il ami, ne sont pas les meilleurs endroits pour transmettre un savoir complet, structuré, organisé, réfléchi, synthétisé, compilé pour le plus grand nombre.

    Je crois savoir que vous avez un blog :-)

    Pourquoi ne pas vous en servir et nous faire de temps à autre, ici, de la promotion pour tel ou tel article que vous auriez fait paraître sans censure chez vous ???

    Voilà qui vous permettrait d’échapper aux ciseaux des méchants !

    Fraternellement

  8. Que d’eloge, que d’eloge! Dieu seul a droit aux louanges . Il est ecrit: louez l’eternel et lui seul!.
    De si grandes diastiques, un tel panagerique , un tel encensement pour un humble serviteur c’est de l’energie perdue. je ne suis pas plus instruit que toi ni plus erudit.
    Si je met un article sur mon blog, la personne a qui je m’adresse ou à la quelle je reponds chez toi n’irra pas me lire ailleurs.
    amities en christ.

  9. je voudrais en particulier réagir envers ceux qui affirmes que la bible a des infirmités;Selon moi la bible reste un livre qui est et qui a toujours été d’actualité.Lorsque nous prenons la plupart des evenements prédits dans la bible se réalisent, et encore la bible répond à un certain nombre de questions que se posent nos contemporain.Alors on ne peut trouver des choses truqués dans la bible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents