Main menu
Un poisson dans le netRéflexionÉvangélisation : quel message ? (bis)

Évangélisation : quel message ? (bis)


Voici un article un peu différent des autres puisqu’il a pour but de vous donner la parole à vous, lecteur.

Quand on annonce l’Évangile, on annonce quoi exactement ? Sur quoi insiste-t-on ? Que met-on en avant ? Quel est le message central ?

Ça vous parait trivial ? Ça ne l’est visiblement pas pour tout le monde ! Avant de vous présenter un contenu à mon sens important et qui mérite réflexion sur ce sujet, j’aimerais vraiment que vous puissiez donner votre avis et détailler votre façon d’annoncer l’Évangile.

Laisser un commentaire est très simple : cliquez sur le titre d’un article et rendez-vous en bas de page. À vous la parole.

Le webmaster.

(Mise à jour) : nous vous donons encore l’occasion de réagir à cette question avant de publier le fameux texte promis dès jeudi sans faute… Merci aux quelques personnes qui se sont déjà prété au jeu en écrivant un commentaire ! Quand à vous, n’hésitez donc plus !

8 thoughts on “Évangélisation : quel message ? (bis)

  1. Bonjour,

    Loin d’être triviale, cette question est, à l’heure actuelle, on ne peut plus d’actualité. De nombreuses philosophies, religions… ont envahi le monde occidental, initialement chrétien.
    Cette question soulève aussi un autre problème : l’universalité du message du salut en Jésus-Christ, accompagné d’un ordre de mission suivi d’une vocation à l’exhortation.

    Evangile selon Matthieu – Chapitre : 28 – Versets : 19-20
    Actes des Apôtres – Chapitre : 14 – Versets : 21-22

    Baigné dès mon plus jeune âge dans la connaissance scripturaire des saintes Ecritures, vivant différentes étapes de vie … je me pose actuellement cette question formulée avec justesse : « Quand on annonce l’Évangile, on annonce quoi exactement ? Sur quoi insiste-t-on ? Que met-on en avant ? Quel est le message central ? »
    A vrai dire, je me la pose en premier lieu personnellement.
    Savoir y répondre en toute honnêteté pour soi-même est à mon avis constitue la première étape nécessaire.
    La Bible en parle. C’est dans le coeur que se situent toutes choses. Dieu voit le coeur et l’attitude ou inclinaison.

    Voici quelques textes plus efficaces que ma retranscription :

    Evangile selon Matthieu – Chapitre : 12 – Versets : 33 – 37
    Evangile selon Matthieu – Chapitre : 15 – Versets : 16-20
    Epître de Paul aux Romains – Chapitre 10 – Versets : 1-20
    Epître aux Hébreux – Chapitre : 4 – Versets : 12-14

    Revenons à la question, sujet de notre réflexion :
     » Quand on annonce l’Évangile, on annonce quoi exactement ? Sur quoi insiste-t-on ? Que met-on en avant ? Quel est le message central ?  »

    Evangile selon Jean – Chapitre : 3 – Verset : 16
    Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

    Ce verset, nous le connaissons bien. A mon avis, il est source de réflexions à titre personnel qui permettront de clarifier notre position par rapport à Dieu. Ce qui constitue déjà en soi tout un programme.

    Les conséquences seront, après une remise en question à partir des fondements bibliques généralement bien connus intellectuellement, une pleine expression de la vie en Jésus-Christ vécue… avec toutes les remises en causes nécessaires, une nouvelle vision de ce que sont l’homme et la femme, de Dieu…

    Une fois ce message vécu individuellement, l’annonce du message évangélique devient alors facilité.

    Bonnes réflexions soumises à Jésus-Christ !

  2. Présentement je n’ai pas de véritable façon d’annoncer l’évangile mais j’en prépare une. Puisque je m’occupe d’un petit groupe de maison en semaine je compte à l’automne lors de notre prochaine session inviter des gens de mon voisinage, de ma rue d’avoir une série d’étude sur les questions existencielles de la vie en utilisant le dvd l’Espoir et les manuels « Jésus : La parole est à la défense », « Plaidoyer pour la foi » de Lee Strobel sans compter d’autres sources. Je veux viser les gens qui ne sont attachés à aucune église, les gens qui sont septiques mais honnêtes. Une lettre va leur être mise dans leur boîte aux lettres et selon la réponse nous les accueillerons. À ceci peut-être que je leur joindrai un compte rendu de nos études, mais ces beaucoup de travail quand il faut soi-même mener sa vie. J’ai un peu peur de commencer quelque chose que je ne saurai pas capable de continuer, mais je confierai mon problème à mon pasteur locale et avant tout à Dieu.
    J’espère que ceci vous est utile et je ne verrais pas de mauvais oeil que l’on me volle mes idées.

    Merci de nous permettre de partager nos idées

    Jacques Quintal

  3. Je suis aussi en pleine reflexion sur le sujet. Mais au stade parvenu, deux (2) points se dégagent comme essentiel dans l’approche de la présentation de notre Seigneur.
    1- La relation, l’amitié qu’on doit avoir avec celui à qui on parle de la personne de Jésus. C’est ce qui nous donne d’être concret, de présenter un exemple vivant de l’authenticité de nos propos.
    2- Amener l’auditeur à une réelle conviction de péché. On ne peut comprendre de quoi l’on est sauvé que par une prise de conscience de l’état dans lequel l’on est.
    Je me rends compte que ceux qui se convertissent après une vraie conviction de péché sont plus fidèle au Seigneur et ne sont pas prêts à retourner à leur ancienne vie.

    J’espère avoir aidé à la reflexion sinon pardon pour votre temps perdu.

    Cyprien

  4. Si je puis me permettre, j’ai écrit une présentation succinte de l’Évangile sur le blog « croire-et-vivre.over-blog.com ».
    Dans la présentation du message, il faut êre clair, être soi-même persuadé de la vérité… et s’en remetre à Dieu qui seul peut convaincre un coeur pécheur…
    Bonne réflexion,

    Philip

  5. Pour aller au vif du sujet, je pense qu’il y a différentes approches pour présenter l’Evangile. L’enjeu est de taille, il faut dire l’essentiel sans le noyer dans les détails…
    Je suppose que quelle que soit notre explication nous passerons tous par :
    – la rupture entre l’homme et Dieu l’impossibilité pour nous d’y remédier
    – la solution apportée par Dieu lui-même : Jésus-Christ
    – l’acceptation de la proposition de Dieu par une pleine confiance
    – l’engagement à mener désormais une vie soumise à l’autorité de Dieu

    Certains passages permettent d’en dire beaucoup, comme Jean 3.16, la parabole du fils prodigue, Romains 3.23, et beaucoup d’autres.

    Personnellement j’insisterai sur la gravité du péché, le fait que moi, chrétien, suis autant pécheur que mon ami non-chrétien (pas de condescendance), la présence pratique de ce péché dans chacune de nos vies. C’est le plus délicat à dire, il faut choisir soigneusement les mots, et une personne sincère n’a pas de raison de le prendre mal.
    J’insisterai ensuite sur la grâce de Dieu qui a tout fait pour nous parce qu’il nous aime tellement. Que ce soit pour le salut ou pour la vie chrétienne nous comptons uniquement sur Lui.
    Et puis il y a la sollennité du fait suivant : Dieu respectera notre décision. Celui qui aura accepté sa présence ici l’aura dans l’au-delà, celui qui l’aura refusée ne l’aura pas non plus dans l’au-delà.

  6. Moi mon cas est la suivante: le seigneur nous dit d’aller au bout dumonde precher l’évangile , nous le savons tous .Moi j’adopte une méthode qui est la suisvante:
    _____ dans le cas des traités ke nous tenons en mains:
    ex: la personne est entrains de se dépecher.nous l’appelons et nous le disons ke comme uil est entrain de se dépecher kil prenne ce traité ^pour lire et non pas pourjeter .c’est pourkoi nous voudrons votre aide pour ke vous nous envoyer des traités
    _____ propos de la parole meme , nous allons chez la personne moi mon theme centrale sur lekel je me dedat est la mort éternelle et la vie éternelle

  7. Evangelisation dites vous ou bien prosélytisme …. ?

    Y a t-il eu un plus grand évangéliste que jesus ?Certainement pas…

    Que disait- il et comment agissait- il ?L’exemple n’est il pas le meilleur discours ?

    Dans Mathieu 4 :12 On voit que c’est à partir de là, que Jesus commence son œuvre. :
    Il est écrit en effet(verset16) :
    »Le peuple qui vît dans la nuit verra une grande lumière… et pour ceux qui vivent dans le sombre pays de la mort,la lumière apparaîtra ! »

    Que souligne donc les écritures ?
    Ceci :Dès ce moment ,Jesus se mît à précher : »CHANGEZ DE COMPORTEMENT,car le royaume des cieux s’est approché ! »

    En résumé la bible qui est la parole de Dieu,nous dit que le monde qui vît dans les ténèbres verra la vraie lumière et d’autre part ,nous fait savoir que quoiqu’ils puissent voir clair et humainement vivre le jour, « spirituellement »
    ils sont néammoins aveugles et même morts !

    Après ce constat le Fils de Dieu(qui parle au nom de son Père) ,d’emblée annonce COMMENT renverser cette horrible condition en s’écriant :
    1 : »CHANGEZ DE COMPORTEMENT…! »
    2 : »Le royaume des cieux (ou de Dieu) s’est approché de vous…. »

    1.Que voudrait dire « Changez d e comportement » ?
    Manifestement se repentir de son état, prendre conscience qu’effectivement on vît dans les ténèbres et en avoir un tel dégoût et en être tellement las que l’on décide de vouloir à tout prix changer……et non seulement ,vouloir fuir une éventuelle punition ou jugement !

    2. « Le royaume des cieux en la personne de Jesus  » s’est effectivement approché d’eux,car en lui-même se trouve toute la divinité :lumière, vérité, salut ,pardon,
    guérison et chemin à suivre……POUR PASSER DU ROYAUME DES TENEBRES A CELUI DE LA LUMIERE .Il est la vraie vie qui permette d’y entrer !

    Pas même une quelconque religion…ne peut nous y transporter !
    Les meilleures ne pourraient tout au plus que nous en indiquer …le chemin,sachant que l’ESPRIT de DIEU seul, pourrait lui nous en convaincre !
    Voilà résumée l’essence même de l’évangélisation ,selon Dieu.

  8. « J’ai lu une fois dans un livre que quelqu’un qui entre chez son hôte par une porte dérobée…..ne doit pas s’attendre à ce que ce dernier lui fasse visiter ou lui révéle tous ses trésors! »

    Il ya un seul chemin et une seule porte étroite à franchir en JESUS_CHRIST….pour entrer dans le royaume de lumière.

    C’est un vaste sujet à développer dont le nouveau testament en est « la révélation » écrite.
    Mais sans la révélation de Dieu à notre coeur profond, nous n’en tirerons qu’un enseignement « intellectuel »,sans pour autant entrer dans le royaume….c’est la raison pour laquelle des millions de gens sont dans une religion,sans pour autant être entrés vraiment dans le royaume de Dieu.
    Parmi elles toutes, il y en a cependant quelques uns qui y sont entrés:ce sont ceux que Dieu appelle:les « élus » parmi les nombreux « appelés ».

    C’est avec « violence » de soi que l’on trouve le royaume(ce sont les « violents » qui s’emparent du royaume de Dieu):Et cette violence dont parle Jesus,c’est la violence de la foi….
    Beau sujet à développer aussi!
    Cette violence de la foi est celle démontrée dans les écritures par ceux qui ont « obtenus » grâce:Comme la femme qui touche le vêtement de Jesus ,comme celui qui se fait descendre par le toit,comme l’aveugle qui crie plus fort que la foule qui cherche à le faire taire etc….Voilà la violence de la foi!
    A ceux-là ,il donne parce qu’ils ont et aux autres ,il retire même ce qu’ils croient avoir…
    Que Dieu nous bénisse et nous fasse la grâce de nous révéler à chacun ce que nous devrions savoir ,là où nous sommes arrivés avec lui sur le chemin dela vie….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents