Main menu
Un poisson dans le netRéflexionLa divinité de Jésus en débat…

La divinité de Jésus en débat…


Nous avons récemment reçu un commentaire d’un lecteur sur notre article La divinité de Jésus-Christ – 17 – Jésus est-il un ange ? Le format des commentaires et la complexité du sujet nous conduisent à présenter son argumentation (éditée) et notre réponse dans le post ci-dessous. Nous vous rappelons que l’article commenté fait partie d’une série dont voici le sommaire : La divinité de Jésus-Christ – Le document complet. Nous vous encourageons à vous y reporter pour bien comprendre la teneur des enjeux et les réponses bibliques à y apporter.

Raphaël nous écrit le 7 janvier 2007 :

N’oubliez pas que Dieu dit à Moïse qu’il enverra un ange devant lui et que SON NOM sera EN LUI (Ex 23/20-21) et que selon l’apôtre Paul, Jésus-Christ était le rocher spirituel qui suivait les Israëlites dans le désert (1Cor 10/4).Il est aussi écrit dans Col 1/15 que Christ est le premier né de toute la création de Dieu, il n’a pas donc existé de toute éternité puisque c’est Dieu lui même qui l’a crée.Aussi, Jésus-Christ (qui est mon Seigneur et mon Sauveur) n’est pas omniscient car il ne connait pas l’heure et le jour de son retour, seul son père est omniscient.

Je ne suis pas témoin de Jéohvah et je suis né de nouveau dans une église évangélique pourtant je me rends compte que nous les évangéliques trainons encore beaucoup de fausses doctrines notamment en ce qui concerne la Trinité que personne n’ose remettre en question et qui pourtant est un DOGME qui nous vient du catholicisme (concile de Nicée avec Athanase le père du catholicisme) et un CONCEPT qui descend tout droit de babylone. N’oublions pas aussi que Paul n’a cessé d’avertir l’Eglise qu’il s’introduira des loups et des faux docteurs… […]

Je rajouterais qu’il est nécessaire pour tout un chacun de comprendre ce qu’est la Divinité selon la Bible. Mon post précédent ne remet absolument pas en question la divinité de Christ. Toute créature céleste est divine par définition même les anges déchus sont des dieux aux yeux des civilisations païennes mais Christ a été élevé au dessus de ses semblables (Héb 1/9) à cause de son obéissance jusqu’à la croix et de sa résurection.

Notre réponse :

cher Monsieur,

Merci d’avoir pris le temps de nous écrire. Votre email est intéressant. Il contient un certain nombre de points qui méritent d’être abordés.  Je voudrais en relever un principalement. Jésus premier né voudrait dire Jésus premier créé. C’est méconnaître les formulations hébraïques.

  • Il est question de prééminence et non de création (cf. Ps 89.27). Il est le « sommet »
  • Jér 31.9 dit que Ephraïm est le premier né. Faux en terme d’ordre des naissances : c’est le 2e fils, après Manasseh. Mais c’est le premier en terme d’importance.
  • Premier-né désigne donc la dignité, le rang. Associé à la notion de « fils unique » (Jean 3.16) on voit là un être différent de tous les autres, en ce qu’il n’a pas d’origine. 
  • Ce qui souligne Jésus lui-même en Apocalypse 1.18 ; 2.8 avec 22.12-12 (cf. 1.8 )

Voyez-vous, si Christ n’est pas éternel, alors il n’est pas Dieu. Et il n’est pas Sauveur. Nous vous invitons à reconsidérer votre compréhension du Christ pour l’adorer comme ce qu’il est : Le Dieu venu sauver ceux qui croiraient en Lui (en tant que Dieu) et en son œuvre (mourant pour payer la conséquence de nos fautes). L’enjeu de votre compréhension du Christ est de taille :

  • 1 Jean 4.1-3
  • 2 Jean 1.9
  • Jean 14.7

Voici quelques textes supplémentaires à méditer sur la divinité du Christ

Dieu pour titre

  • Es. 7.14 & Mt. 1.23
  • Es. 9.5
    • « Dieu puissant » en Es. 10.21, Gen 49.24, Es.60.16.
    • « Père » en Es 63.16.
    • « Dieu grand » Jér 32.18.
  • Jn. 1.1 & 1.14
  • Jn. 20.28
  • Ac. 20.28
  • Rm. 9.5
  • Tt. 2.13

Seigneur pour titre

Seigneur (parfois politesse, Jn. 20.15)

  • 1 Cor. 15.25ss
  • Comp. Ps.110.1 & Mat 22.44.
  • Phil. 2.10 donc // Yahvé.
  • Comp. Deut 10.17 & Ap. 17.14 & 19.16 « Seigneur des seigneurs »

« Je suis » pour titre

  • Ex. 3.14, Jn. 8.58.

    Jn. 8.24, 28, 13.19.

Autres titres

  • Berger, Ps. 23, Ez. 34, Jn. 10.11.
  • Premier et dernier, Ex 3.14 & Es 44.6, Ap. 1.4 (Père), Ap. 1.8 & 21.6 (Fils). Cp. Es 41.4.
  • Rocher d’Israël, Deut 32.15, 18, 1 Cor 10.4, 1 Pie 2.8, Rom. 9.33.
  • L’Epoux, Es. 50.1, Ap. 19.7 & 21.2.
  • Celui qu’ils ont percé, Zach. 12.10 et Jean 19.37.
  • Lumière, Es 60.20 & Ap. 21.23.

Par association

Foi en …

  • Dieu : Mc. 11.22, Ac 27.25, Rom 4.20 etc.
  • Christ: Jn. 1.12, Ac 16.31, Rom 3.22, etc.

Priez…

  • Dieu : Mat 6.9, Eph 3.14, Jac. 1.5
  • Christ: Mat 8.2, Ac 7.59, Rom. 10.13

La Parole de …

  • Dieu: Es 40.8, Ps. 119.89, Mat 15.6
  • Christ : Mat 24.35, Jn. 8.31, 1 Tim 6.3

L’Evangile de …

  • Dieu: Marc 1.14, Rom 1.1, 2 Cor 11.17,
  • Christ: Mc. 1.1, Rom. 1.9, 15.19, 1 Cor 9.12

L’Eglise de …

  • Dieu: 1 Cor 1.2, 10.32, 1Tim 3.5
  • Christ: Mat 16.18, Rom 16.16

… notre Sauveur

  • Dieu: Luc 1.47, 1Tim 2.3, etc.
  • Christ: Luc 2.11, AC 4.12, Eph 5.23, Phil 3.20, etc.
  • Jour de l’Eternel / Christ Joël 3.5 et Ac 2.21, 35, 38, Phil 2.16.
  • Sanctifier l’Eternel / Christ Es 8.13, 1 Pie 3.15

Par ses attributs

  • Col. 2.9 : toute la plénitude de la divinité.
  • Jn. 10.30 : unité du Père et du Fils.
  • Jn. 8.58 & Héb. 1.10-12 éternité.
  • Mt. 18.20 & 28.20 Jn 1.48 omniprésence.
  • Héb. 1.12 & 13.8 immuabilité.
  • Mat. 9.4, Col 2.3 omniscience.

Par ses œuvres

  • Mc. 2.7-10 le pardon des péchés.
  • Jn. 5.19ss œuvres du Fils // du Père.
  • Col. 1.16 : créateur.
    • Voir Es. 40.14 & Mal. 2.10.
    • Explication en Ps. 149.2 et Eccl. 12.3 « tes créateurs » (pluriel dans le texte).
  • 2 Cor. 5.19 salut et rachat.
  • 1Cor. 8.6 nous avons le Père & le Fils pour origine
  • Cf. les miracles réalisés en son autorité.

Par l’honneur reçu

Ap. 19.10 : Dieu est un Dieu jaloux, qui ne partage pas sa gloire avec quiconque ! Or le Fils accepte l’adoration :

  • Mat. 14.33.
  • Jean 20.28.
  • Ap. 4.11 (Père) & 5.12 (Fils).
  • Comp. Lc. 23.34 & Act. 7.59ss.
  • Es. 45.23 & Phil. 2.10.
  • Cf. Mat. 28.17

Cordialement

4 thoughts on “La divinité de Jésus en débat…

  1. Cher frère,
    Ma première réponse sera donc une question:
    Devons nous croire au concept de la Trinité ou à celui du Modalisme ?
    Pour rappel je ne nie pas la Divinité de Christ.
    Salutations.
    Votre frère en Jésus-Christ.

  2. Cher Frère Raphaël,
    je suis impressionné du courage que tu prend en nient la divinité de Jésus- Christ. Sache que le genre d’erreurs que tu fais comme beaucoup le font, c’est de prendre les écritures au pied de la lettre. Sache que les Juif dutemps de Jésus avais une profonde signification du titre Fils de Dieu . Aussi en croire tes interpretation, fils pourrait signifier Fils selon la chair. Mais cela voulait dire pour eux , Dieu et c’est la raison pour la quelle quand il s’est proclamé Fils de Dieu, ils ont voulu le lapider:  » Toi qui est homme , tu te fais Dieu « ( Jean 8 ) , comment David peut l’appeler seigneur , s’il est Fils de David
    Frère , TA COMPREHENSION DE LA DIVINITE EST A REVOIR. Sache que le modalisme n’est pas mauvais en soi , mais ce sont les extensions qui troublent beaucoup ( exemple la notion de semence du serpent et de prédestination,,,,).
    que Dieu te benisse

  3. Bonjour,
    y-aurait-il un problème de vocabulaire ? Si vous niez que Jésus est Dieu, si vous pensez que Dieu l’a créé, vous niez bel et bien la divinité de Jésus.

    Un ange est un être spirituel inférieur à Dieu, dont il est une créature soumise ou révoltée…

    Je pense qu’à moins de s’en tenir au sens commun des termes, nous ne pourrons plus avancer !

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents