Main menu
Un poisson dans le netMéditation bibliqueMéditation sur Romains 4:24

Méditation sur Romains 4:24

MéditationsRomains 4.24  » … nous qui croyons en celui qui a ressuscité d’entre les morts Jésus notre Seigneur, 25 livré pour nos offenses, et ressuscité pour notre justification. « 

Aujourd’hui la méditation sera exceptionnellement un peu plus longue mais lorsqu’on prend un verset comme celui qui me sert d’introduction on reste quelque fois un peu perplexe. En quoi est-ce que la résurrection de Christ a-t-elle à voir avec ma justification  ?

Le mot clé est ’identification’ Dans notre foi nous nous identifions pleinement avec Christ, au point où spirituellement nous sommes ’crucifiés avec lui’ (Galates 2 :20  » Je suis crucifié avec Christ, et ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ, qui vit en moi « )

Faisons donc un petit bout de chemin avec Christ. Nous le rejoignons au moment où  : 2 Corinthiens 5 :21  » Celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait (devenir) péché pour nous …  » (Forcément, nous ne pouvons pas le rejoindre avant dans notre identification avec Lui vu qu’Il n’a pas connu le péché.) Que se passe-t-il exactement  ? Regardons  : Dieu ’déverse’ sur Lui tous nos péchés. ( Ésaïe 53 :4  » Certes, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé. « ) Dans cette phase-là de notre identification avec Lui nous sommes sous la condamnation, prêts à être mis à morts selon la sentence divine.

Allons un peu plus loin encore. Nous sommes maintenant cloué sur la croix avec Christ. Que se passe-t-il ensuite  ? Romains 6 :8  » Or, si nous sommes morts avec Christ. Nous mourrons donc avec Christ.  » Qu’est-ce à dire  ? Tout simplement qu’à ce stade nous n’avons encore expérimenté que la colère de Dieu et la malédiction qui y est attachée. Nous sommes morts avec Christ certes, mais Dieu ne s’est pas réconcilié pour autant avec nous. Il faut donc aller plus loin. Que se passe-t-il ensuite  ?

Ensuite Dieu dit  : 1 Jean 4 :10  » Et cet amour consiste non pas en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et qu’il a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.  » C’est à dire que c’est à ce stade seulement que Dieu accepte la validité du sacrifice de Christ en ce qui concerne le rachat des péchés. Ainsi ceux qui se sont identifiés à lui dans sa mort vont aussi lui être identifiés dans sa rentrée en grâce. Ce ne sera plus  » Mon Dieu mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné  ? Mais  : Celui-ci est mon Fils bien aimé.  » Quant à nous, nous ne sommes plus identifiés à Satan ( » Vous avez pour père le diable « ) mais  : Romains 8 :19  » Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. « 

La résurrection est donc à la fois un résultat et un signe.

Un résultat parce que la justification de celui qui a payé pour le péché et de ceux qui se sont identifiés à lui entraîne forcément le rétablissement de la relation intime avec Dieu. Si Jésus est déclaré juste (1 Timothée 3 :16  » Et il faut avouer que le mystère de la piété est grand : Celui qui a été manifesté en chair, justifié en Esprit, est apparu aux anges, a été prêché parmi les nations, a été cru dans le monde, a été élevé dans la gloire « ), je le suis aussi (Tite 3 :7  » afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions héritiers dans l’espérance de la vie éternelle « ). Et je suis donc forcément rétabli en grâce en ce qui concerne Dieu.

Un signe parce que cette justification qui résulte du sacrifice de Christ, Dieu l’a rendu publique (Colossiens 2 :15  » il a dépouillé les principautés et les pouvoirs, et les a publiquement livrés en spectacle, en triomphant d’eux par la croix. « ) de façon à ce que l’ensemble de sa création, hommes et anges, sache que la justice du Père a été satisfaite, que sa colère est éteinte, que Christ a ’fait’ la paix.

Puisque nous nous sommes identifiés à Christ à la fois dans sa mort et dans sa résurrection, cette dernière est en quelque sorte le drapeau hissé par Dieu sur le point culminant de la planète pour signaler à tous et pour l’éternité que, comme Christ a été justifié nous le sommes aussi, comme le paiement offert par Lui pour nos péchés a été accepté, notre dette est aussi acquittée.

La résurrection est comme le sourire de Dieu qui nous dit (Luc 15  :  » Mais le père dit à ses serviteurs : Apportez vite la plus belle robe et mettez-la lui; mettez-lui une bague au doigt, et des sandales pour ses pieds. 23 Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; 24 car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. « ) Voilà ce que nous dit la résurrection.

Contrat Creative Commons Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2005 Daniel Dutruc-Rosset.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents