Main menu
Un poisson dans le netÉtude bibliqueFace au découragement – Psaume 13

Face au découragement – Psaume 13


On traverse parfois des difficultés dans la vie, des moments de profond découragement, des déserts. On oublie parfois que les hommes dont on admire tant les qualités morales et spirituelles, ont souvent passé de longues périodes arides : 40 ans en compagnie de brebis pour Moïse, auxquels l’éducation raffinée à la cour d’Egypte ne l’avait sans doute pas préparé !

Pensons aussi à Christ qui, dès le début de son ministère, a passé 40 jours dans le désert, harcelé par Satan…

La vie chrétienne n’est pas exempte de ces moments de découragement profonds.

Que faire au milieu de l’orage ? Ou au milieu d’un désert ? Au milieu des tempêtes ? Quand les cieux sont silencieux ? Quand on se cogne la tête au même endroit, pour la millième fois ? Quand il n’y a  pas de répit à la souffrance ? Quand Dieu semble éloigné de nos jours et de nos nuits ? Que faire  lorsqu’on est abandonné par celui ou celle qui nous est le plus proche ? Lorsque le deuil frappe,  fermant l’espérance de vivre ? Que faire dans l’isolement pesant que la vie peut faire sentir ?

Il y a dans le psaume 13 un très bel exemple d’honnêteté et d’espérance. Une parole que nous vous  proposons de nous approprier comme une prière, ou comme un cri, comme un apprentissage…

Lisez la suite de ce message sur le psaume 13 et écoutez la version audio (mp3, 8,2 Mo, 35’38), très complémentaire, pour savoir comment exprimer sa foi et sa confiance dans les vérités constantes de l’Écriture face à l’adversité.

Two thoughts on “Face au découragement – Psaume 13

  1. Le découragement est l’arme du malin….Quand tout va bien ,l’âme est sereine,confiante, exubérante ,plein de joie…
    Mais quand tout va mal….apparemment ou même concrètement?
    alors ,on a l’esprit abattu, déclinant en force et « la chair » reprend ses droits.
    On tombe en dépression, en tristesse etc…On ne voit plus grand chose et on n’entend pas plus….
    Tous grands serviteurs sont passés maintes fois dans ce creuset, Jésus le premier…
    Quand on est découragé ,il faut revoir, se souvenir, prendre conscience des bontés inégalées de Dieu en notre vie!
    Le Malin lui ,au contraire ,nous rappelle et souligne …tout ce qui ne va pas;mais il se garde bien de nous rappeler les miracles et toutes les grâces de Dieu en notre vi: Bref, tout ce qui a établi notre foi, notre espérance,notre attente.
    le seum moyen de sortir de cet état de découragement est de s’approcher de Dieu en esprit, de chercher sa communion en son coeur;un peu comme l’enfant vient se blottir en sa mère!
    Là,le Seigneur va nous parler, nous montrer des choses inconnues de nous-mêmes,il va nous relever,nous montrer comment se perdre un peu plus pour lui….Il va nous encourager et relever notre tête, notre front.
    la joie va se faire sentir en notre coeur,il va nous remplir de sa présence en qui nous avons tout….Il ne donne pas sa joie comme celle du « monde »;non, c’est la joie d’en haut qu’il nous fait connaître et goûter!
    Il n’est pas de souffrance, de tristesse, de decouragement qui ne nous soient point utiles sur notre parcours avec le Bien Aimé!

    Cela peut durer un moment car souvent ,nous nous cabrons et ruons dans les brancards….
    Mais une fois que notre « coeur profond » se soumet à ce qui nous arrive et que nosu nous approchons fidèlement de Dieu, le miracle paraît…Après l’orage, viennent les rayons du soleil divins.
    Souvenons nous des disciples flagellés, rués de coups, brisés de douleur et enfermés dans leur cellule sombre…la bible nous enseigne qu’après avoir prié de tout leur coeur, ils se mirent à chanter.
    Et après?Soudainement, la prison trembla, les portes s’ouvrirent et leurs chaines tombèrent à terre….ils étaient libres certes,mais surtout ils avaient grandis en leur foi en leur Seigneur!Cela leur sera utile,ultérieurement…..
    Amicalement.

  2. J’ai été surpris de lire cette lettre sur le découragement, car elle m’a appris beaucoup de choses sur moi et sur mon entourage. J’en suis épaté et heureux à la fois, car c’est dans les souterrains de Rome que l’Église primitive a pris forme, dans la persécution et la décapitation de plusieurs apôtres comme Paul, le plus illustre missionnaire de tous les temps. Je découvre les psaumes comme une richesse incroyable du vécu de David et de biens d’autres chrétiens comme St-Augustin, St-Jean Chrysostome qui nous disent des choses spirituelles fermes et fortes, paroles de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents