Main menu

Romains 10 :6-9

MéditationsMais voici comment parle la justice qui vient de la foi  : Ne dis pas en ton cœur  : Qui montera au ciel  ? c’est en faire descendre Christ ; 7 ou  : Qui descendra dans l’abîme  ? c’est faire remonter Christ d’entre les morts.
8 Que dit-elle donc  ? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur. Or, c’est la parole de la foi, que nous prêchons. 9 Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.

Etant donné que je suis en Romains ces jours-ci, j’ai plutôt l’impression de marcher sur un parterre de diamants et non d’être à quatre pattes en train de rechercher des trèfles à 4 feuilles.. Cependant, du sein de cette abondance, j’ai choisi ces quelques versets parce qu’il me semble qu’il font ressortir d’une façon frappante la simplicité et la droiture de Dieu par rapport au caractère retord et compliqué du monde.
En effet dans les versets 6 et 7 on voit les efforts désespérés des gens pour acquérir la possibilité d’atteindre le ciel  :
Qui montera au ciel  ? C’est à dire  : Qui sera suffisamment bon, qui fera suffisamment d’œuvres, pour mériter la vie éternelle  ? Faire cela, c’est dire à Jésus  : On peut se débrouiller sans toi, descend donc du ciel, on a pas besoin de ton salut  !
Qui descendra dans l’abîme, c’est lui dire  : regarde tous ceux-là, ils sont si mauvais qu’ils ne méritent pas que tu les sauves, ou bien, ils sont si mauvais qu’ils sont hors de portée de ton salut. Ta mort est donc inutile.

Au v. 8 le mot ‘parole’ est la traduction de ‘Réma’, en grec, qui est la traduction de ‘davar’ en hébreu, et qui signifie à la fois ‘parole’ et ‘chose’. Or Deut. 30.14 nous apprend qu’il faut bien le traduire par ‘chose’ et non par ‘parole’.
(Deutéronome 30 :11-16 " Ce commandement que je te prescris aujourd’hui n’est certainement point au-dessus de tes forces et hors de ta portée. 12 Il n’est pas dans le ciel, pour que tu dises  : Qui montera pour nous au ciel et ira nous le chercher, qui nous le fera entendre, afin que nous le mettions en pratique  ? 13 Il n’est pas de l’autre côté de la mer, pour que tu dises  : Qui passera pour nous de l’autre côté de la mer et ira nous le chercher, qui nous le fera entendre, afin que nous le mettions en pratique  ?
14 C’est une chose, au contraire, qui est tout près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur, afin que tu la mettes en pratique. 15 Vois, je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. 16 Car je te prescris aujourd’hui d’aimer l’Eternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies, et d’observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu multiplies, et que l’Eternel, ton Dieu, te bénisse dans le pays dont tu vas entrer en possession.
" )

Les versets 8 et 9 semblent donc signifier, en accord d’ailleurs avec Deut. 30, que le salut n’est pas une affaire invraisemblablement compliquée, mais que c’est tout simple. Dieu témoigne à ton esprit dans le secret, dans l’intimité de ton cœur si tu voulais le laisser parler, que son salut est une question de foi (Que dit-elle donc, cette justice qui vient de la foi  ? Que c’est une chose qui est près de toi, évidente, dans ta bouche et dans ton cœur)

Crois seulement que Jésus est le Fils de Dieu, qu’Il est mort pour toi et que Dieu l’a ressuscité des morts. Crois seulement, et tu seras sauvé.

Bonne journée à tous.

Contrat Creative Commons Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2005 Daniel Dutruc-Rosset.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2017 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents