Main menu

Romains 8:37

Méditations Romains 8. 37  » Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. 38 Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, 39 ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. « 

L’expression qui m’apostrophe dans ces versets est ’nous sommes plus que vainqueur’. Je sais ce que veut dire ’être vaincu’, je connais par expérience ce que résister veut dire. Il m’arrive même d’avoir la victoire dans l’épreuve. Mais comment pourrais-je être ’plus que vainqueur’  ? (le texte grec dit littéralement  : nous ’surconquérons’  !’)

Il me semble qu’il faut rapprocher ce texte de Jacques 1 :2  » Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés …  » Lorsque je suis en butte aux épreuves de toutes sortes, menacé dans ma santé (la mort), mon emploi (la vie), mes émotions, mes circonstances présentes, les difficultés qui m’attendent ou bien mon passé qui pèse sur moi jusqu’à me faire chavirer, je suis bien content si je peux, par la grâce de Dieu, résister jusqu’à obtenir la victoire. Mais Jacques ne me dit pas  : ’Résiste aux diverses épreuves’. Il me dit, sur le ton du commandement  : Regarde comme un sujet de joie complète ces épreuves que Dieu envoie sur ton chemin. Comment est-ce possible  ?

Le cycliste passionné aime bien les descentes. Comme tout le monde. Mais s’il n’y avait qu’elles, il y a belle lurette qu’il aurait depuis longtemps raccroché son vélo au clou. Ce qu’il aime, le fou de la petite reine, ce sont les montées, les cols, les murs, les ascensions, les grimpettes, les premières catégories, les difficultés insensées non seulement pour avoir le plaisir de les vaincre, mais pour puiser dans sa victoire une force accrue qui lui permettra, à la prochaine occasion, de faire mieux encore. Il veut, non seulement être vainqueur, mais être ’plus que vainqueur’. Sans difficulté pas de mollet, pas de force, pas d’intérêt.

Il commence à m’arriver, après une épreuve où l’occasion de râler, de critiquer, de pleurnicher, de bouder m’est offerte et où Dieu me fait la grâce de me laisser entrevoir qu’à cette occasion il met à ma disposition un col pour m’entraîner, de jeter au fossé les bidons avariés de la mauvaise attitude et de me tourner vers mon divin entraîneur, non seulement avec le soulagement d’avoir pu ’basculer’ sans mettre pied à terre, mais même de le remercier avec une sorte de grande et inexplicable joie. Je réalise dans ces moments-là qu’Il s’occupe de moi. Qu’il veille sur ma musculation spirituelle. Je ne désire pas l’épreuve, je ne l’appelle pas de mes vœux, mais quand elle m’est présentée sur un plateau par mon Père, je lui suis reconnaissant pour son action de Père.

Seigneur, je ne veux pas être ’juste vainqueur’, donne-moi d’être, dans l’épreuve, ’plus que vainqueur’ afin que tu sois glorifié.

Contrat Creative Commons Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2005 Daniel Dutruc-Rosset.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons by-nc-sa. ©2016 Un poisson dans le net (http://unpoissondansle.net).
RSS Articles - RSS Commentaires - Contact

Commentaires récents